EMILE DUBOIS / JEAN-CLAUDE GALLOTTA « My Ladies Rock »

LES SPECTACLES DU PALAIS

Offre -40 ans -40% en vente uniquement aux guichets de la billetterie
sam. 2 mar. 2019. 20h30
GRAND AUDITORIUM
Description

Alors que My Rock, en 2015, mettait en scène une iconographie presque entièrement masculine de l’histoire du rock, cette nouvelle création en est le reflet féminin : une peinture, tant artistique qu’historique et sociologique, des reines de la culture rock. 14 morceaux du patrimoine musical pour autant de portraits de femmes qui ont osé transgresser les codes sociaux et les diktats d’un milieu masculin qui les préféraient plus sages, muses ou alors groupies, pour chanter à l’égal des hommes. La révolte, la rage, la provocation, la folie parfois, mais surtout la passion et la soif de liberté consumaient ces artistes au destin parfois tragique qui ont tatoué le Rock de leurs indélébiles talents. Les 11 danseuses et danseurs embrasent la scène comme un concert, véritable tourbillon effervescent, joyeux, émouvant et nostalgique, pour illustrer les vies incandescentes de ces icônes féminines qui ont forgé l’âme du Rock et défriché le chemin pour les chanteuses des décennies suivantes.

 

Pièce pour 11 danseurs
Chorégraphie : Jean-Claude Gallotta
Texte et dramaturgie : Claude-Henri Buffard
Musique additionnelle : Benjamin Croizy et Strigall
Avec les musiques de : Wanda Jackson, Brenda Lee, Marianne Faithfull, Siouxsie and the Banshees, Aretha Franklin, Nico, Lizzy Mercier Descloux, Laurie Anderson, Janis Joplin, Joan Baez, Nina Hagen, Betty Davis, Patti Smith, Tina Turner

 

Politique tarifaire :

TARIF JEUNES : - 26 ans.
TARIF ENFANTS : - 12 ans.
TARIF RÉDUIT : Sur présentation d’un justificatif : Demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, PMR et son accompagnateur, Pass culture, E-pass Jeunes.

Avis d'Expert
Claude Henri Buffard

Existe-t-il un rock des hommes et un rock des femmes ?
Non, parce que toute l’histoire du rock est marquée par l’androgynie, c’est à dire par cette quête désespérée de la réunion du masculin et du féminin. Mick Jagger, Patti Smith, David Bowie, P.J. Harvey, Lou Reed, Nico... et d’autres, en ont été les hérauts en faisant exploser l’étroit corset genré dans lequel suffoquaient les corps avant la venue du Rock.
My Ladies Rock va donc raconter la même histoire que My Rock, s’ouvrir sur le même paysage musical et culturel, mais vu d’en face, de la fenêtre qui donne sur le versant féminin, moins exposé au soleil de la gloire mais tout aussi fertile, peut-être plus enthousiasmant aujourd’hui puisqu’il rejoint le combat loin d’être achevé de la cause des femmes.

Claude Henri Buffarge, dramaturge