ROBERTO NEGRO "DADADA" / EMILE PARISIEN / MICHELE RABBIA

JAZZ À DOMERGUE

Tarif à partir de 10 €
mar. 6 aoû. 2019. 21h00
VILLA DOMERGUE
Description

Roberto Negro, piano

Emile Parisien, saxophone

Michele Rabbia, percussions et Electronics

Avec autant de poésie, de souffle créatif et de complexité technique épurée, il n’est guère surprenant que Roberto Negro et son nouveau trio aient remporté la Victoire "Album sensation" lors de la dernière cérémonie des fameuses récompenses de la scène musicale.

Un pianiste poète, génial manipulateur de sons ; un saxo brillant à la fougue communicative ; un batteur subtil sculpteur de rythmes : joli gang d’artistes en pleine harmonie qui renversent les bornes du genre et nous invitent à l’évasion. Déployant avec une aisance déroutante des jeux complexes de sonorités et de timbres étranges, ils offrent à l’écoute de véritables boîtes à surprises où fourmillent une myriade d’engrenages sonores : éclats, furia, cascades, silences… ce foisonnement étale une nappe mélodique joliment brodée d’effets électroniques.

Le dernier opus du trio Dadada,"Saison 3", évoque les séries TV et traduit bien la structure des compositions compactes et incisives, bâties en cohérence autonome comme des histoires indépendantes…que l’on se plait à imaginer au fil de l’écoute. Ces trois audacieux nous jouent une partition aux charmes mystérieux, foisonnante de créativité et marquée par une extrême qualité des enchainements au gré des successions et ruptures mélodiques. Vous avez dit dadaïsme ?

 

Politique tarifaire :

TARIF ENFANTS : - 10 ans.

TARIF JEUNES : - 26 ans.

TARIF RÉDUIT : Sur présentation d’un justificatif : Demandeurs d’emploi, bénéficiaires du RSA, PMR et son accompagnateur, Pass culture, E-pass Jeunes

Roberto Negro "Dadada"
Avis d'Expert
HANNA BAUDET

Les jardins de la villa Domergue accueillent cette année encore les quatre soirées du festival de Jazz à Domergue. La plus belle scène de Cannes animera les nuits aoûtiennes d’une programmation éclectique et audacieuse mêlant talents confirmés et jeunes artistes émergents.

Erik Truffaz nous fait l’honneur d’ouvrir la danse le 2 août, à près de 30 ans de carrière les compositions de ce trompettiste sont toujours empreintes du même esprit de liberté. Le soir suivant, c’est à un véritable voyage que nous convie Marion Rampal, sa voix est une invitation à arpenter les chemins des racines du blues dans le cœur de la Nouvelle Orléans. Le 5 août, Anne Pacéo présente son dernier projet où les percussions s’entrelacent aux voix pour créer une escapade aux frontières du jazz et de la pop.  Enfin le quartet de Roberto Negro, récemment auréolé d’une victoire du Jazz pour son album Dadada, clôturera le festival 2019, l’univers fantasque de ce pianiste poète et de ces acolytes s’intègre parfaitement à l’écrin de Domergue.  

Pour la deuxième année les portes de la villa ouvriront dès 19h pour permettre au public de profiter pleinement de la douceur des nuits d’été.

HANNA BAUDET